Additifs alimentaires et auxiliaires technologiques: Termes et définitions

Additif alimentaire (Codex) :
Le Codex Alimentarius définit un additif alimentaire comme étant toute substance qui n’est pas normalement consommée en tant que denrée alimentaire, ni utilisée normalement comme ingrédient caractéristique d’une denrée alimentaire, qu’elle ait ou non une valeur nutritive, et dont l’addition intentionnelle à une denrée alimentaire dans un but technologique (y compris organoleptique) à une étape quelconque de la fabrication, de la transformation, de la préparation, du traitement, du conditionnement, de l’emballage, du transport ou de l’entreposage de ladite denrée entraîne, ou peut, selon toute vraisemblance, entraîner (directement ou indirectement) son incorporation ou celle de ses dérivés dans cette denrée ou en affecter d’une autre façon les caractéristiques. Cette expression ne s’applique ni aux contaminants, ni aux substances ajoutées aux denrées alimentaires pour en préserver ou en améliorer les propriétés nutritionnelles.
Additif alimentaire (CEE) :
Au sens de la directive européenne 89/107/CEE, un additif alimentaire est toute substance habituellement non consommée comme aliment en soi et habituellement non utilisée comme ingrédient caractéristique dans l’alimentation  possédant ou non une valeur nutritive ; et dont l’adjonction intentionnelle aux denrées alimentaires, dans un but technologiques au stade de leur fabrication, transformation, préparation traitement, conditionnement, transport ou entreposage, a pour effet, ou peut raisonnablement être estimé avoir pour effet, qu’elle devient elle-même ou ses dérivés deviennent directement ou indirectement, un composant de ces denrées alimentaires.
Auxiliaire technologique :
Le Codex Alimentarius définit un auxiliaire technologique comme une substance ou matière, à l'exclusion de tout appareil ou instrument, qui n'est pas consommée comme ingrédient alimentaire en soi, qui est intentionnellement utilisée dans la transformation des matières premières, des denrées alimentaires ou de leurs ingrédients, pour répondre à un certain objectif technologique pendant le traitement ou la transformation et pouvant avoir pour résultat la présence non intentionnelle mais inévitable de résidus ou de denrées dans le produit fini.
La dose journalière admissible (DJA) :
La DJA est une estimation de la quantité d’un additif alimentaire, exprimée sur la base du poids corporel, qui peut être ingérée chaque jour pendant toute une vie sans risque appréciable pour la santé.
DJA « non spécifiée » et DJA « non limitée » :
L’expression dose journalière admissible « non spécifiée » est utilisée dans le cas d’une substance alimentaire de très faible toxicité lorsque, au vu des données disponibles (chimiques, biochimiques, toxicologiques et autres), l’ingestion totale d’origine alimentaire de cette substance découlant de son emploi aux concentrations nécessaires pour obtenir l’effet souhaité et de son niveau naturel acceptable dans l’aliment n’entraîne pas, de risque pour la santé. Il s’agit, en fait, d’une DJA qui n’est pas exprimée sous forme numérique. Cette expression a le même sens que l’expression « Dose journalière admissible (DJA) non limitée » ou « quantum satis ». Lorsqu’on a attribué une DJA « non spécifiée » à un additif alimentaire, on peut en principe l’utiliser dans des aliments en général sans limitations autres que celles indiquées par les bonnes pratiques de fabrication (BPF).
Concentration maximale d’un additif :
La concentration maximale d’un additif est la concentration la plus élevée de l’additif établie pour être effectivement efficace dans un aliment ou une catégorie d’aliments et retenue sans risque pour la santé. Elle est en général exprimée en mg d’additif/kg d’aliment.
 

Commentaires

Pouvez vous nous donner la référence complète de ce document. Merci

This is really interesting, You're a very skilled blogger. I have joined your feed and look forward to seeking more of your magnificent post. Also, I have shared your web site in my social networks! dgkeceegabgdadda

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.