Défauts dimensionnels de serti

Introduction

Ci-après les principales anomalies dimensionnelles qu’on peut déceler suite à un examen dimensionnel du serti.

Profondeur de cuvette excessive

La profondeur excessive de cuvette (ou contre-serti excessif) apparaît lorsque la profondeur de cuvette dépasse les limites spécifiées dans la norme et résulte en un raccourcissement du crochet de couvercle et du chevauchement (Figure 31). Ce défaut peut avoir comme causes :

profondeur de cuvette excessive

  1. Pression excessive du plateau de compression ;
  2. Mauvais calibrage : Hauteur insuffisante de la tête de sertissage ;
  3. Mandrin mal installé ;
  4. Mauvaise hauteur de la lèvre du mandrin ;
  5. Lèvre du mandrin incompatible avec la molette de première passe.

Crochet de corps trop long

Ce défaut apparaît lorsque la longueur du crochet de corps dépasse les limites spécifiées dans la norme (Figure 32). Les causes possibles sont :

crochet de corps long

  1. Compression (pression du plateau de compression) excessive ;
  2. Distance insuffisante entre mandrin et plateau de compression (le mandrin est trop bas par rapport au plateau de compression) ;
  3. Rebord à sertir abaissé (rebord champignonné).
  4. Serrage en 1ère passe insuffisant.

Crochet de couvercle trop long

On parle de ce défaut lorsque le crochet de couvercle est plus long que les spécifications (Figure 33). Ceci peut être dû à un serrage excessif en première passe.

crochet de couvercle long

Crochet de corps trop court

Le crochet de corps est considéré trop court lorsque sa longueur est inférieure aux limites spécifiées (Figure 34). Les causes possibles sont :

  1. Compression insuffisante ;
  2. Distance excessive entre mandrin et plateau de compression ;
  3. Serrage excessif en 1ère passe ;
  4. Serrage insuffisant en 2ème passe ;
  5. Rebord à sertir trop court ;
  6. Pénétration insuffisante du mandrin dans la cuvette du couvercle (fonçage incomplet) ;
  7. Hauteur trop importante de la lèvre du mandrin.

crochet de corps court

Crochet de couvercle trop court

Le crochet de couvercle est plus court que les spécifications (Figure 35). Ce défaut peut être dû à :

  1. Couvercle mal ourlé ;
  2. Serrage insuffisant en 1ère passe ;
  3. Compression excessive ;
  4. Molette de 1ère passe usée ;
  5. Profondeur de cuvette excessive ;
  6. Hauteur trop importante de la lèvre du mandrin.

crochet de couvercle court

Serti lâche

On parle de ce défaut lorsque l’épaisseur du serti est supérieur aux limites spécifiées. Un serti lâche risque de produire un serti qui fuira parce que les replis de métal n’auront pas été pressés les uns sur les autres assez fort et le joint d’étanchéité n’aura pas été  comprimé pour boucher les interstices du serti (Figure 36). Les causes possibles sont :

  1. Mauvais réglage de la molette de 2ème passe ;
  2. Usure de la molette de 2ème passe ;
  3. Usure de la came de la molette ;
  4. Usure des boulons et roulements.

serti lâche

Serrage excessif

Une pression excessive lors de la deuxième passe crée un mouvais serti et risque d’aplatir le métal, d’allonger le serti (dans sa hauteur) et de réduire le chevauchement (Figure 37). Ce défaut peut aussi se manifester par un serti coupant et faire déborder le joint d’étanchéité (fluage). Les causes possibles sont :

  1. Mauvais réglage de la molette de 2ème passe ;
  2. Epaisseur de corps et/ou de couvercle anormale.

serrage excessif

Chevauchement insuffisant

L’insuffisance du chevauchement survient lorsque les crochets de corps et de couvercle ne sont pas assez encastrés l’un dans l’autre (Figure 38). Ce défaut peut être dû à :

  1. Rebord du corps hors norme ;
  2. Ourlet du couvercle hors norme ;
  3. Première serti trop lâche ;
  4. Serrage excessif lors de la 2ème passe.

chevauchement insuffisant

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.