Terminologie relative aux boîtes métalliques

Terminologie relative aux boîtes métalliques

La terminologie relative aux boîtes métalliques est illustrée sur la figure 5.

Terminologie relative aux boîtes métalliques et serti

Corps : C’est le composant principal de la boîte dont la forme peut varier, constitué en fer-blanc et peut présenter des moulures.

Moulures du corps : Rainures simples ou en groupes sur le corps permettant d’accroître la résistance de la boîte.

Agrafe : Zone d’assemblage des deux extrémités du corps de la boîte.

  1. Dans le cas des boîtes à agrafe soudée à l’étain, l’agrafe est constituée de quatre épaisseurs de tôle (plis) étroitement repliées l'une dans l'autre et soudées, sauf près de chaque extrémité (la pastille) où elle est formée de deux épaisseurs de tôle seulement.
  2. Dans le cas des boîtes à agrafe électro-soudée, ces deux extrémités se chevauchent sur environ 0,5 mm. Une fois soudée, l'agrafe présente une épaisseur d'environ 1.2 fois celle de la tôle du corps.
  3. Dans le cas des boîtes embouties (boîtes à deux pièces), il n’y a pas d’agrafe. Le corps et le fond sont composés d’une seule pièce métallique et sont formés par emboutissage.

Rebord du corps (ou bord du corps) : Bord extérieur évasé du corps de la boîte qui doit former le crochet de corps du serti.

Montage : Sur toute la circonférence, l’épaisseur du serti est constitué de cinq couches de tôle (trois couches appartenant au couvercle et deux appartenant au corps), sauf au niveau de l’agrafe où il présente sept couches. Cette zone de serti qui présente une surépaisseur est appelée « montage ».

Couvercle : Le couvercle sert à fermer le contenant par sertissage de celui-ci avec le corps de la boîte.

Ourlet de couvercle : Bord du couvercle destiné à constituer le crochet de couvercle après sertissage. C’est sur cette partie du couvercle qu’on applique le joint d’étanchéité.

Joint d’étanchéité : Matière en caoutchouc qu’on applique sur l’ourlet de couvercle qui se trouvera en contact avec le rebord du corps de la boîte. Le joint d’étanchéité et le sertissage du couvercle sur le corps de la boîte agissent ensemble pour rendre le scellage étanche.

Serti : Elément de la boîte qui se forme lorsqu’on joint le corps et le couvercle par sertissage. Chaque serti est composé de trois couches de métal appartenant au couvercle et deux appartenant au corps, sauf au niveau du montage. La formation du serti ainsi que sa structure sont décrites en détail dans le titre 5 de ce document (5. SERTISSAGE).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.