Types de boîtes métalliques

Introduction

De nos jours la boîte à trou et bouchon de 1810 a disparu ; celle de 1894 (la boîte de sardine à ouverture à décollage) est en voie de disparition.  Elles sont remplacées par de nouveaux types de boîtes adaptés à l’industrie moderne et réponds aux exigences croissantes du consommateur.

Les boîtes métalliques actuellement utilisées dans l’industrie de la conserve alimentaire sont généralement classées en deux catégories : les boîtes à trois pièces et les boîtes à deux pièces.

Boîtes à trois pièces

Les boîtes à trois pièces (Figure 3) sont constituées d’un corps, d’un fond et d’un couvercle.

Boîtes à 3 pièces

Le corps est constitué d’une tôle en acier dont les extrémités sont assemblées par agrafage et soudure à l’étain ou par électro-soudure. Les boîtes à agrafe soudée à l’étain sont de plus en plus abandonnées au profit des boîtes à agrafe électro-soudée et ce à cause des problèmes de sertissage au niveau de la zone d’agrafage (surépaisseur du métal du corps au niveau de l'agrafe).

Le fond de la boîte est pré-assemblé au corps par sertissage. Cette opération est effectuée sur les lieux de fabrication de la boîte. Arrivée chez la conserverie, la boîte est remplie par le produit puis fermée par sertissage du couvercle au corps.

Boîtes à deux pièces

Le corps se compose d'un fond intégré (macaron) et de parois formés à partir d'une seule feuille de tôle par emboutissage de celle-ci ; c’est pourquoi elles sont appelées « boîtes embouties ». L’assemblage du couvercle au corps se fait par sertissage au niveau de la conserverie après remplissage de la boîte par le produit (Figure 4).

Boîtes à 2 pièces

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.